logo


« Pour les enfants, la compétition est un moyen et non une finalité. Les objectifs doivent être des objectifs d’amélioration et non de résultats! La compétition doit développer et entretenir le plaisir de jouer dans la confrontation, c’est pour cela que le jeu doit toujours l’emporter sur l’enjeu. Il faut accepter que ce sont dans les défaites que se construisent les futures victoires. »

En ce début de saison, j’aimerais commenter un des facteurs qui freinent la progression de certains de nos jeunes basketteurs et basketteuses. L’amour nous emmène, nous parents, à faire des choses parfois néfastes alors que l’on croît agir pour le bien de ses enfants… C’est surement caricatural pour beaucoup mais peut-être que certains de ces conseils serviront dans votre équipe ou dans vos clubs… Alors entraîneurs, joueurs et joueuses, si certains des conseils suivants vous semblent bons à être partagés dans vos clubs, n’hésitez pas à imprimer et afficher la feuille ci-dessous dans vos salles afin d’aider certains de nos joueurs qui, hélas, pourraient être freiner dans leur progression et surtout dans leur amour du basket à cause d’une volonté parfois débordante de nous, parents…

En tant que parents, gardez toujours en tête cette phrase de Kipling, issue du poème « if »:

« Si tu peux rencontrer l’échec et le succès et traiter ces deux imposteurs de la même manière… » nous aurons alors fait une grande partie du chemin!

conseilsauxparents

@nthony
@nthony D. Webmaster CB68

Laisser un commentaire

*

captcha *